Archives de Catégorie: Routine de saison

Conseils pour combattre le rhume, la grippe et les refroidissements

Par défaut
Conseils pour combattre le rhume, la grippe et les refroidissements

Les gens « attrapent » souvent des refroidissements et la grippe durant la saison automnale, et aussi le printemps.  Les symptômes vous sont sans doute familiers : nez qui coule, congestion, toux, mal de tête, douleurs musculaires, et parfois fièvre.

D’un point de vue ayurvédique, les refroidissements sont des troubles kapha-vāta.  Le corps accumule un excès de qualités kapha froides et humides, débouchant sur la congestion et le nez qui coule, et en même temps, il peut également souffrir d’un excès de vāta, qui réduit agni (le feu digestif), amenant des frissons, une perte d’appétit, et/ou une digestion affaiblie.

Lire la suite

Routine ayurvédique de Printemps

Par défaut
Routine ayurvédique de Printemps

Tout comme chaque être humain, chaque saison possède sa propre prakruti (nature, ou constitution).  Le printemps possède donc ses propres caractéristiques.  Un dosha (faisant référence à vata, pitta et kapha, qui sont les trois principes fonctionnels psycho-physiologiques du corps) est toujours particulièrement aggravé durant chacune des saisons, et il convient donc d’essayer au maximum de le contrôler pour éviter tout déséquilibre.

Les caractéristiques du printemps

Au printemps, Kapha est provoqué (la qualité principale de Kapha étant l’eau).  Ceci cause asthme, rhume des foins, allergies, nez qui coule, etc.  Pitta prend ensuite le relais à la fin du printemps, causant des démangeaisons oculaires, des éruptions cutanées, etc. Lire la suite

Recommandations alimentaires pour le printemps

Par défaut
Recommandations alimentaires pour le printemps

Tout comme les êtres vivants, chaque saison possède sa propre prakruti (sa propre nature).  Dans nos climats tempérés, on peut dire globalement que le printemps est à prédominance kapha, l’été à prédominance pitta, l’automne à prédominance vata, et enfin l’hiver à prédominance kapha/vata.

Sachant cela, on comprend aisément que les maladies kapha (liées au mucus, et donc aux voies respiratoires notamment, mais aussi à l’estomac) sont communes au printemps, que les affections liées à pitta sont fréquentes en été, et ainsi de suite… Lire la suite